La chute du mur de Berlin : 25 ans plus tard

DSC_0643

Pour souligner l’événement, Berlin avait un projet grandiose. Totalisant 15 km de long, 8000 ballons montés sur des socles étaient disposés les uns après les autres pour symboliser la partie du mur qui coupait la ville en deux. Des écrans géants situés à des points stratégiques de la ville présentaient un documentaire et des tours guidés étaient offerts tout le weekend. Les célébrations ont culminé avec l’envolée des 8000 ballons, dimanche soir à 19 h, à la porte de Brandenburg, lieu emblématique de Berlin.

Le résultat était plus que réussi et de très bon goût! Petit bémol pour la finale, sans haut-parleurs pour diffuser la trame sonore de ce moment, c’était un peu moins magique que ce que j’aurais pensé. Mais bon, reste que le concept global était une excellente façon de s’imaginer à quoi pouvait ressembler l’immensité du mur à l’époque.

Depuis que je suis à Berlin, j’ai énormément appris sur l’histoire du mur et de la 2e guerre mondiale, difficile de rester insensible devant de tels événements. Je n’ai pas pu m’empêcher de penser à la Corée du Nord/Sud où j’ai mis les pieds l’an dernier et à tous les autres murs qui existent encore sur la planète.

Victor et moi avons fait une courte vidéo de 2 minutes qui résume ce weekend bien spécial. Je vous présente aussi quelques unes de mes photos (parce que ma mère s’ennuie de mes photos sur mon blogue!).

Pour finir, on vient d’arriver à Cracovie en Pologne. On va passer la semaine à visiter le pays. Mercredi, on devrait aller à Auschwitz. Bref, grosse semaine en perspective au niveau émotif!

Ballons sur la Bernauerstrasse
Ballons sur la Bernauerstrasse
DSC_0609
East side Gallery
DSC_0628
Acrobaties à la East side gallery

 

Écran géant à la East side Gallery
Écran géant à la East side Gallery
DSC_0677
Les ballons à Checkpoint Charlie
DSC_0693
Ombres sur une partie du mur
DSC_0664
De la belle visite : Ela et Lukasz, des amis polonais, que nous avions rencontrés en Inde!

3 comments

  1. Renée Legault

    Super , émouvant…..xx

  2. Legault-Lefebvre Christiane

    Sûrement spécial de vivre cette commémoration des pires heures du XX siècle. Nous souhaitons tous très forts que de telles horreurs ne se reproduisent jamais…. mais les génocides et autres extrémismes existent encore.
    Quand donc l’humanité sortira-t-elle de cette psychose qu’est la guerre? Comme le chantait Raymond Lévesque:
    « Quand les hommes vivront d’amour,
    il n’y aura plus de misère
    Les soldats seront troubadours
    Mais nous, nous serons morts, mon frère. »

    En tous cas, novembre est un mois idéal pour repenser à ces faits.
    Bonne suite de voyage.

  3. Léonard & Claire Beauchesne

    Toujours intéressant de te lire…Vois-tu,ns y sommes allés en 2009,avons touché ce qui restait de ce fameux mur,etc Tout à fait spécial de revoir certaines photos de cet endroit…Ça ns touche vraiment…Bonsoir,…À la prochaine,
    Léonard & Claire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × 1 =