Mener une vie non conventionnelle (1 an déjà!)

zebre
Un zèbre, seul, au milieu d’un champ de vaches en Californie. #daretobedifferent

L’an dernier à pareille date, ça ne faisait pas 5 jours que j’avais quitté ma job que je m’envolais déjà pour New Delhi. J’ai l’impression que ça fait mille ans ou encore que c’était hier. C’est bizarre de même.

Il y a donc un an, sans m’en rendre compte, je venais de décider que j’allais vivre une vie non conventionnelle et ainsi dealer avec tout ce que ça l’implique. Du genre : il n’y aurait plus jamais de réponse simple à « que fais-tu dans la vie? ».

Le déclic s’est fait lorsque j’ai dû renouveler mon passeport. À un endroit dans le formulaire, je devais écrire les 3 derniers emplois que j’avais occupé avec les dates. J’avais commencé par la troisième case parce que c’était le plus simple. C’était dans le temps que ma vie était « normale ». En essayant de suivre le tout en pointant chaque date avec son crayon, le fonctionnaire fédéral essayait de comprendre ce que « je faisais dans la vie ». Pas simple. J’en conviens.

J’ai réalisé que les papiers ça l’aiment mieux les vies normales. En fait, la vie en général est organisée pour que les gens choisissent un chemin qui entre dans des cases.

Une connaissance m’avait déjà dit une citation qui ressemblait à ça :

La société nous dit qu’on peut être ce que l’on veut, en autant que ça reste dans les options qu’elle nous donne.

Elle n’avait pas tort. D’ailleurs, c’est probablement le plus grand dream-killer de la société actuelle. C’est dommage, que les choses ne soient pas organisées pour qu’on nous invite quotidiennement à réaliser nos rêves et ambitions les plus folles.

C’est vrai qu’aller à contre-courant, ça peut être essoufflant. Mais bon, ce n’est rien à comparer l’immense bonheur de vivre une vie où on se sent accomplit à chaque jour. Et, pour la paperasse, mieux vaut en rire. D’ailleurs, maintenant, j’ai toujours un petit sourire en coin lorsque je vois un formulaire…

4 comments

  1. Léonard & Claire Beauchesne

    Toujours très intéressés à te suivre dans ton périple…Ne lâche pas…Informe-nous…Alors,continue…À bientôt,
    Lonard & Claire

    1. Kim Fontaine

      Merci à vous deux!

  2. Marie-Josee

    Très intéressante réflexion! J’ai moi-même passé par ces fameux formulaires à quelques reprises : nommez les pays que vous avez visités depuis les 10 dernières années (avec les dates d’entrée et de sortie!). Sérieusement, les 10 dernières années?!?! TOUS les pays que j’ai visités? Bah, Monsieur Le Formulaire, vous savez, vos petites cases ne suffiront pas! Oui, il faut en rire et surtout se sentir fière de notre parcours!
    Longue vie aux vies qui ne « fittent » pas sur les formulaires!

    1. Kim Fontaine

      Haha! Excellent exemple! Et oui, longue vie aux non-conventionnelles 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 × 1 =