Découvrir la Nouvelle-Orléans en 20 photos

thumb_IMG_7517_1024

La Nouvelle-Orléans : une ville unique en son genre

À peine revenue d’un séjour d’une semaine en Nouvelle-Orléans, je suis prête à clamer tout haut qu’il s’agit d’une ville géniale! Étant très différente du reste des États-Unis, c’est ce qui fait tout son charme. C’est une ville unique! Culture, bouffe, histoire, on y retrouve tous les ingrédients nécessaires pour faire de votre visite un moment absolument mémorable.

À 400 $ le billet d’avion à partir de Montréal, j’ai sauté sur l’occasion pour aller visiter ce petit bijou (et vous devriez aussi!). Cette semaine, je vous laisse découvrir la ville en photos!

Un peu d’histoire : le Mississippi et le lien avec les canadiens français

New Orleans et le Mississippi
New Orleans et le Fleuve Mississippi

Étant au croisement de plusieurs cours d’eau (les autoroutes de l’époque), il s’agissait d’un endroit idéal pour installer une colonie. En effet, après avoir descendu le Mississippi à la recherche de fourrures, les Français devaient retourner à pied au Canada. En construisant un port en Nouvelle-Orléans, ils pouvaient maintenant envoyer directement les fourrures en France en passant par le Golf du Mexique. C’est en 1718 que les canadiens français, Bienville et Iberville fondèrent la ville.

L’architecture sous plusieurs formes

thumb_IMG_7712_1024
Rue Esplanade

L’architecture en Nouvelle-Orléans est impressionnante. J’ai passé des heures à regarder les maisons. À l’image de la ville, elles sont le reflet de tout ce qu’on peut y retrouver. Elles sont belles, croches, petites, grandes, colorées ou ternes, mais sans aucun doute, toujours charmantes.

thumb_IMG_7766_1024
Maison (très) étroite dans Treme

L’Ouragan nommé Katerina

thumb_IMG_7697_1024 2
Maison abandonnée

La Nouvelle-Orléans a perdu un grand nombre de ses habitants après que Katerina ait fait beaucoup de dégâts en 2005. En tant que touriste, on ne sent plus beaucoup les répercussions. Par contre, ici et là, on remarque encore des maisons abandonnées. On m’a dit que plusieurs hôpitaux avaient été désertés, ce qui a finalement laissé place à la construction de nouveaux centres à la fine pointe de la technologie. Aujourd’hui, la ville a retrouvé une population pratiquement égale à celle qu’elle avait avant Katerina.

Le French Quarter

thumb_IMG_7516_1024
Maisons du Vieux-Carré français

J’ai eu la chance de voir la Nouvelle-Orléans sous son plus beau jour avec toutes les décorations entourant le Carnaval et Mardi Gras. Le French Quarter, c’est l’endroit idéal pour se balader et découvrir de petites boutiques ainsi que des restaurants.

thumb_IMG_7525_1024
Jackson Square

Le French Quarter est un rectangle composé d’environ 7 rues par 14 rues. Avec ses 90 pâtés de maisons, c’est beaucoup plus grand qu’on peut l’imaginer. Un endroit plein d’histoire et un retour à l’époque coloniale.

thumb_IMG_7845_1024
Musiciens de rue

Autour de Jackson Square et partout dans le French Quarter, on retrouve plusieurs amuseurs publics. Des magiciens aux musiciens en passant par plusieurs artistes peintres et diseuses de bonaventure, il y en a pour tous les goûts.

thumb_IMG_7908_1024
Près de Burbon street, la ville s’anime!

Malgré son nom, le Vieux-Carré français représente beaucoup plus l’architecture espagnole avec ses balcons en fer forgé et ses cours intérieures. En effet, devant l’invasion des Britanniques, Napoléon préfère donner la Louisiane à son cousin espagnol de religion catholique, au lieu de voir cette colonie tomber aux mains des british protestants! C’est donc l’Espagne qui assure une grande partie de son développement.

Les cimetières

thumb_IMG_7422_1024
Cimetière Lafayette

Une autre particularité de la Nouvelle-Orléans sont les cimetières. Étant donné le sol marécageux, les tombes sont installées au dessus du sol. En effet, lorsque l’eau remplit le sol, celui-ci bouge et on pouvait ainsi voir le cercueil de grand-maman remonter à la surface quelques rues plus loin. Pas très pratique.

thumb_IMG_8330_1024
Cimetière St-Louis

Le fonctionnement est assez particulier. Les tombes servent également d’incinérateurs avec la chaleur de l’été. Lorsqu’on place un cercueil à l’intérieur d’un tombeau, on doit le réouvrir, un an plus tard, et y récolter les cendres pour les laisser dans la partie inférieure du tombeau. Une fois vidée, on peut y mettre un autre cercueil.

À noter, la tombe en forme de pyramide est le futur tombeau de Nicolas Cage!

Le Garden District

thumb_IMG_8300_1024
Maison du Garden District

Le Garden District est l’endroit où l’on retrouve les plus belles et grandes maisons de la ville. Une balade s’impose pour admirer les nombreuses mansions.

thumb_IMG_8298_1024
Énorme maison du Garden District

C’est aussi l’endroit où les vedettes habitent. Celle-ci a appartenu à Trent Reznor (Nine Inch Nails) avant d’être en la possession de John Goodman. On peut aussi y voir la maison de Sandra Bullock, Beyonce et compagnie.

Ville musicale

thumb_IMG_7312_1024
Statues au Musical Legends Park

Vous aimez le Jazz? La Nouvelle-Orléans est la ville tout à propos. Ville de naissance du célèbre Louis Armstrong, on dit que le style s’est développé au Congo Square, au nord du quartier français. Jour de congé, tous les dimanches, les esclaves s’y retrouvaient pour danser, chanter et jouer de la musique.

thumb_IMG_5155_1024
L’entrée du Parc Louis Armstrong

Balades et parcs

thumb_IMG_7460_1024
City Park

Je ne reste pas marquée par le quantité d’espace verts qu’on retrouve à New Orleans. Par contre, avec son City Park et le Crescent Park, il y a de quoi trouver son compte.

thumb_IMG_7830_1024
L’entrée du Crescent Park

La Nouvelle-Orléans a aussi plusieurs pistes cyclables. Bien agréable pour se balader en vélo à travers la ville (ce que j’ai fait à profusion!).

Ville gastronomique

thumb_IMG_7365_1024
Restaurant Antoine

Rare sont les villes américaines où on mange bien… La Nouvelles-Orléans en fait partie et il est possible de se régaler à tous les prix.

Le Carnaval et Mardi Gras

thumb_IMG_7626_1024
Parade sur Canal Street

J’en parlerai davantage dans un prochain billet, mais vivre le Carnaval à New Orleans est une expérience extraordinaire. Il faut aimer les foules, mais avant Mardi Gras, il est possible de bien s’en tirer. Avec ces 70 parades, il n’y a plusieurs occasions d’en profiter!

thumb_IMG_7661_1024
Moi et ma cousine, Claudine.

Pour terminer, un merci spécial à Claudine et à son mari, James qui m’ont si bien accueilli chez eux. Claudine est non seulement ma cousine, mais elle est aussi guide touristique de New Orleans (je sais, je suis chanceuse!). J’ai eu un séjour cinq étoiles avec vous. Merci pour tout!

Voyager en connaissant des locaux, c’est tellement une belle façon de découvrir une ville! Ça peut aussi être une bonne façon de planifier votre prochain séjour…

Avez-vous des amis ou de la famille qui habite à l’étranger?
Si oui, qu’attendez-vous pour leur rendre visite!

2 comments

  1. Renée Legault

    Tellement agréable de déjeuners avec tes photos….ça prend forme….un bon bout depuis ton pitch au Mexique.

    PS: 2 coquilles, James (majuscule ) et maison/ miason..

    Ah l’amour.xxxxx
    ..hihihihihi

    1. Kim Fontaine

      Ouiii, tu as raison! Ça avance. Rien de moins!
      xxxx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × 3 =