Quand les choses ne se passent pas comme prévu

Carmel_Californie
Carmel, Californie

Ça nous arrive tous. À une fréquence aléatoire, même si des fois on a l’impression que tout arrive en même temps. Des exemples, je peux en nommer des tonnes.

Heureusement, aujourd’hui, pour la plupart de mes exemples, je me dis qu’une chance que ça n’a pas fonctionné. Au final, quand les choses ne se passent pas comme prévu c’est qu’il y a quelque chose d’autre qui doit arriver. Qu’on a quelque chose à apprendre.

Avec le recul, on réalise même que ça peut être positif…

En voyage, c’est fréquent. Les choses ne se passent souvent pas comme on l’avait prévu. Grève de trains, bus en retard, hôtel plein, se perdre dans une nouvelle ville… Pourtant, à chaque fois, je trouve que c’est parfait ainsi. C’est ce qui fait de chaque voyage, une vraie aventure. C’est ce qui nous fait découvrir cette magnifique église inconnue dans une petite rue ou ce restaurant local avec les meilleurs empanadas au monde. Des moments wow. Pleins de spontanéité.

Pour moi, vivre dans la spontanéité, c’est une façon de me sentir vivante. On se sent en contrôle de notre destinée quand justement on perd le contrôle et qu’on peut faire ce qu’on veut. C’est paradoxal, mais c’est pour cette raison que j’aime tant voyager.

Mais alors, pourquoi avons-nous tant de difficultés à avoir la même attitude dans notre vie?

L’approche bouddhiste

La réponse serait l’attachement. On est des créatures qui s’attachent. Pourtant, on le sait, il n’y a rien de plus sûr que le changement. Que ce soit notre job, notre chum, notre blonde, des amis. On évolue et les choses changent. Y’a pas de mal à ça. Ça fait partie de la vie.

Quand j’étais en Asie, dans les livres de méditation que j’ai lu, on disait que la seule personne qui a le contrôle sur ses émotions, c’est nous. Si j’ai de la peine, c’est pas à cause de quelqu’un d’autre, mais bien, parce que JE décide d’avoir de la peine.

On dit aussi qu’on peut simplement observer le sentiment qui passe. Il suffit de constater l’émotion, d’analyser d’où elle vient, mais de décider si on embarque ou non dans son tourbillon. Plus facile à dire qu’à faire, j’en conviendrai.

Fleurs_San_Agustinillo
Mazunte, Mexique

Ces choses hors de notre contrôle

Une chose est sûre : La vie est pleine d’ajustements. De changements. D’imprévus.

Pour revenir aux voyages, je dis souvent que l’adaptabilité est probablement la plus grande qualité que doit avoir un voyageur.

Je ne peux m’empêcher de faire des parallèles entre le voyage au sens littéral (je prends un avion pour me rendre à quelque part) et celui de la vie. Nous sommes tous des voyageurs. Allant de péripéties à péripéties, même si on reste physiquement dans la même ville.

Pour beaucoup de ces choses imprévues, on n’y peut vraiment rien. Ces choses-là, il faut les laisser aller. Il faut les accepter, car justement on a AUCUN contrôle là-dessus.

Des fois, les choses ont des fins, mais ce ne sont pas toujours des points finaux. Des fois, c’est juste un point. Et on continue.

C’est ça la vie. C’est une aventure.

Quels sont vos trucs quand votre vie prend un chemin que vous n’aviez pas prévu?

6 comments

  1. Anne-Marie Legault

    Je reste à l’écoute de mon moment présent et je respire… Puis, j’observe et je fais CONFIANCE ! Je sais au fond de moi-même que le défi qui se prépare sera fait sur mesure pour m’apprendre une leçon de vie! Et ce sera ainsi jusqu’à mon dernier soufflé!

  2. Francine

    Je fais avec et m’adapte. Résister est la pire des solutions. S’ouvrir l’esprit et tirer profit de la situation qui se présente. Souvent, de belles surprises sont au bout.

  3. Carole Daigneault

    Je fais confiance, j’essaie de lâcher prise et souvent, ça fonctionne assez bien!!

  4. Renee Legault

    J;aime l;idée de laisser passer l ´émotion , moins violent que de la vivre pour les trucs à suivre. l

  5. Legault-Lefebvre Christiane

    C’est comme un embranchement à explorer ou à emprunter définitivement…. mais je crois qu’on revient toujours à l’essentiel de nous-mêmes, à notre être intérieur qui évolue au fil de notre vie… parfois avec peu d’égard pour notre ego.

Répondre à Renee Legault Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 + 6 =