Voyager seule et être une fille en Inde

img_3367-640x372

J’en reviens pas, ça fait 1 mois que j’ai pris l’avion (!). Il s’en ait passé des choses en 1 mois. J’en ai vu des choses surprenantes, j’en ai rencontré des gens différents, j’en ai mangé de la bouffe indienne!

Ça l’a passé vite. Drôlement vite. 1 mois, me semble que c’est un bon moment pour faire un petit bilan.

Je pense que ça se transmet au travers de mes billets, mais j’aime l’Inde! Ce n’est clairement pas une destination facile tous les jours. Cela dit, c’est 1 000 fois moins pire que ce à quoi je m’attendais et c’est un sentiment partagé avec beaucoup de voyageurs (femmes voyageant en solo comprises). Si je compare avec le Cameroun, l’Inde c’est tellement plus organisé (surtout pour les touristes). Ça se compare même pas. D’ailleurs, je pense que mes séjours là-bas me permettent de plus apprécier l’Inde. Ça peut sonner étrange, mais la pauvreté m’affecte moins, le fait d’être constamment regarder, le nombre de personnes dans les rues, ma capacité à ignorer les gens, les moyens de transports n’ayant pas les mêmes critères de sécurité, aussi. Je crois que c’est pour ça que le choc est moins grand que je le pensais.

Ce que je dois le plus m’adapter?
C’est de voyager seule.
Ou plutôt, c’est de voyager seule et d’être une fille.
En fait, c’est de voyager seule et d’être une fille en Inde.

Anecdote sur le fait de voyager seule (pas sur ce que je dois m’adapter). Quand un indien/indienne me demande si je voyage seule et que je réponds oui. La personne me dit toujours « tes amis ne sont pas venu avec toi ». Je rêve de répondre « Ben non bâtard. Sont poches, hein? ». Quand je sens que mon « oui » créer un petit malaise, j’ajoute que « mon boyfriend vient me rejoindre dans 3 semaines ».

Dire qu’on voyage seule quand on est une fille en Inde, c’est comme la plus grande aberration du monde. Très difficile à comprendre quand pour la grande majorité de la population (pourcentage beaucoup plus élevé que je pensais, même pour les plus jeunes générations), la femme doit se trouver un mari (en fait, c’est le père qui doit trouver un mari à sa fille) et rester à la maison. Que je sois sur la route, seule, à 27 ans, c’est un peu synonyme du plus grand échec sur la terre (pas pour tous les indiens, je généralise). En d’autres mots, c’est pas vraiment commun.

Fin de l’anecdote.

L’adaptation n’est pas du tout au niveau de la sécurité. Je me sens vraiment en sécurité et je suis prudente tout le temps. C’est plus au niveau de la confiance envers les gens. Les hommes, certes, mais les femmes et les enfants aussi. Je n’avais jamais vraiment vécu ça avant. Au Cameroun, je voyageais en groupe, contexte très différent. Dans ma vie, à Montréal, je prends pour acquis que les gens ne me « bullshit » pas. Ici, c’est pas vraiment possible de faire confiance à quelqu’un. OK, je viens de faire la plus grande généralisation du monde. L’Inde est un pays de 1,2 milliard d’habitants (32 millions – la population du Canada – habite à Delhi). En fait, c’est surtout ceux qui travaillent directement avec les touristes dont il faut être plus prudent (chauffeurs de rickshaw, marchand dans la rue, gens dans les hôtels, etc.). Les autres (la majorité), ils sont tellement contents de voir une étrangère. C’est exotique. On veut la prendre en photo. On veut partager notre culture. Lui offrir un chaï. Pour d’autres, ben quelques fois, ils veulent s’assurer de te prendre le plus d’argent possible ou d’avoir une nouvelle petite copine. Sincèrement, il faut faire attention, mais en même temps, je ne passerai pas les 6 prochains mois en ayant aucun contact avec des locaux. La clé : l’équilibre et l’intuition.

À ce sujet, ce que j’ai appris dans le dernier mois, c’est que, nous aussi, on peut mentir (c’est légal en Inde 😉 ). Je peux dire que non, je n’ai pas un numéro de téléphone indien, que je ne suis pas sur Facebook, que mon mari vient me rejoindre dans 3 semaines et qu’on essai d’avoir des enfants! Ça ne fait pas de mal à personne et ça peut éviter des situations embêtantes. Si on a vraiment apprécié quelqu’un, on prend en note ses coordonnées et on contacte la personne quand on en a envie. C’est aussi simple que ça! Sinon, il faut aussi poser beaucoup de questions et à des personnes différentes. Surtout au niveau des prix. Si j’avais demandé avant, j’aurai su qu’un avant-bras de henné c’est 200 roupies, pas 1 000. Que le trajet en rickshaw de la gare à l’hôtel, c’est 50 roupies, pas 200, etc. Partager son temps entre locaux et voyageurs, c’est aussi une bonne façon d’atteindre l’équilibre. Bref, pleins de petits trucs tirés de l’expérience de ce premier mois en Inde.

Ceci étant dit, ce que je vois et apprend tous les jours ici me fait rapidement oublier les moments où je dois faire un plus grand effort pour m’adapter. Je n’ai que de bons mots à dire sur l’Inde!

C’est vraiment beau, autant les paysages, que les monuments historiques, mais surtout c’est le paradis des terrasses sur les toits 😉 Je mange bien. Je rencontre de belles personnes. Et, c’est pas cher!

Chaque jour, je mets par écrit mes moments WOW . Au départ, je voulais en avoir au moins 3 par jour. Finalement, ce n’est pas rare les journées où j’en ai 10. C’est ce que j’aime de l’Inde. Mes journées sont remplies de moments WOW. Ils me surprennent en tournant le coin d’une rue, en goûtant le meilleur chaï au monde, en partageant un fou rire avec une personne qui ne parle pas la même langue que moi, en voyant un monument plus grand que nature, etc.

Oui, il y a eu des moments plus difficiles d’adaptation, mais globalement, ça va très très bien! Je me sens dans mon élément, mais surtout je me sens à la bonne place au bon moment. Aucun regret. Aucun désir d’être ailleurs. Et ça, c’est vraiment le plus important. J’aime ça être dans un tuk-tuk et me promener dans des rues bondés. J’aime ça marcher dans des marchés chaotique. J’aime ça voir des choses que je n’aurai jamais vu autrement. J’aime ça partager ma culture avec les autres et en apprendre plus sur la leur. J’aime en apprendre plus sur moi aussi.

Ce que je veux pour les prochains mois? Me trouver des projets qui vont me permettre d’avoir un but plus précis. Que ce soit personnel ou professionnel. À cet effet, je commence des cours d’Hindi, à raison de 1 heure par jour, avec la femme du proprio de l’hôtel où je suis. J’ai aussi réservé ma retraite de silence de 10 jours à Kerala en Janvier. J’ai aussi des contacts où faire du bénévolat.

À suivre!

P.S. Ah oui, et pas de top 20 photos cette semaine. Je prends une pause. Il reviendra la semaine prochaine.

17 comments

  1. Claudine Vallieres

    Dude… j’en ai les yeux humides à quel point je suis heureuse pour toi, et surtout tellement fière de toi, ma cousine!!! Gros bisous! xxx

    1. kimfon10

      Awww… Merci Clo! Ça fait tant plaisir de lire ça! 🙂
      Bisous xxxxxx

  2. Renée Legault

    Cool

    1. chantal gendron

      Ma belle kim , tellement agréable de te lire et de savoir que tout va bien , je crois que je t`envie un peu que tu vives cette retraite de silence en janvier c`est vraiment un beau cadeau que tu te fais ! Encore merci pour ce blog qui nous fait découvrir aussi l`Inde , je t`embrasse xx

  3. Caroline Jodoin

    Belle Kim! Te lire, c’t’un vrai régal! Je n’ai pas difficulté à t’imaginer là-bas, souriante et heureuzzzzze. Bonne suite de route!

  4. Benjamin B

    Je suis tout émouvu dis donc… :’-)

  5. Jean-Pierre Martin

    C’est beau et réconfortant de savoir que tout va bien pour toi. Tu es magnifique.
    JP xxx

  6. Legault-Lefebvre Christiane

    Rassurant… L’Inde a sûrement gardé des traces de sa longue colonisation par l’Angleterre…. Le côté positif, c’est peut-être cette organisation dont tu parles… A Londres, on a été très frappé par la similarité du fonctionnement public et du mode de vie anglais avec le nôtre… C’est un grand plaisir de suivre ton périple et de voir que tu vis tout çà sans trop de heurts. Ce que tu prévois par la suite sera une autre faacette moins touristique mais sans doute tout aussi intéressante. XXX.

  7. Léonard &Claire

    Bravo…On te suit de très près…Toujours intéressés à tes aventures…Bye,Léonard & Claire(amis de Christiane Et Marcel)

    1. kimfon10

      Contente de voir que mon blog plait à d’autres personnes que ma famille proche!

  8. Claudette fortier

    Allo ma chère, Kim,
    Je te lis avec beaucoup d’intérêt à chaque semaine. Je voyage un peu avec toi et partage ton bonheur. Je t’embrasse fort! Claudette

    1. kimfon10

      Ça me fait tellement plaisir de savoir que tu suis mes aventures! Je pense souvent à toi ici! Bises xxx

  9. Léonard & Claire

    Ns te suivons religieusement…Ne lâche pas…Bonjour…………….

  10. Caro

    Vraiment heureuse de savoir que tout se passe pour le mieux pour toi là-bas Kim 🙂 C’est super plaisant te lire et tu nous fais sentir comme on était avec toi! Continue de tripper et..de te fier à ton instinct 😉 xxx

  11. franfrou

    Je suis tellement contente pour toi. J’ai l ‘impression que c’est vraiment l’expérience d’une vie que tu es en train de vivre. Profite-en!!!!

  12. Gilles Lussier

    Tourlou Kim! Je viens d’arriver sur ta page. J’ai du rattrapage à faire mais de prime abord à la lecture du bilan après le premier mois, je suis content de constater que ton aventure, rêvée de si longue date, est à la hauteur de tes attentes. J’ai hâte aux prochains épisodes alors que passé les premiers contacts, tu t’installeras dans un autre rapport au pays et … à toi-même.
    Que Shiva soit avec toi!

    1. kimfon10

      Salut Gilles! Contente de voir que tu as atterrit sur mon blog! En effet, tout va pour le mieux et je vis beaucoup de bonheur chaque jour en réalisant ce rêve! Joyeux temps des fêtes à toi, Christiane et toute ta famille! Au plaisir 🙂

Répondre à Legault-Lefebvre Christiane Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq × un =